Nous sommes le Lundi, 20 Oct 2014
Vous visitez :    
Histoire de Maissa Wally Dione PDF

Voici l’événement qui a permit a Maissa waly DIONE de prendre le pouvoir : un litige à propos d’un troupeau de boeufs restait en suspens depuis cinq ans. En effet, un Serer de Lambaye (Baol) était venu à Fadial pour y résider et y avait confié ses troupeaux avant de rentrer dans son pays où il mourut. À sa mort, son neveu, nommé Wa Ngom Sose, vint réclamer les boeufs, mais le gardien refusa de restituer les bêtes. Le litige durait depuis cinq ans à l’arrivée de Maissa Waly à Mbissel ; celui-ci fut mis au courant de l’affaire et sollicité de départager les rivaux. Il usa d’un stratagème qui lui permit de rendre son jugement. Il fit construire une malle dans laquelle il introduisit un enfant de sept ans environ qui voyagea incognito avec Wa Ngom, lors de son retour au Baol. À la frontière des deux pays, des cavaliers de Maissa Waly font rebrousser chemin à Wa Ngom.

Revenu à Mbissel, l’enfant fit le compte rendu exact de tout ce qu’il avait entendu et confirma la véracité des dires de Wa Ngom : les boeufs appartenaient bien à l’oncle de ce dernier. L’intelligence dont Maissa Waly avait fait preuve à cette occasion lui permit d’être reconnu digne de la royauté. Les gens de Mbissel plébiscitèrent Maissa Waly qui accepta d’être roi à condition d’avoir à ses côtés le riche Wa Ngom qui devint ainsi le premier Diaraf du Sine.

À la mort de Maissa Waly, Tassé Faye, le fils de Boukar Djillakh Faye, un simple paysan de Djillakh, et de Tening Diom, la nièce de Maissa Waly, prit le pouvoir pour une brève période. Il établit sa capitale près du village actuel de Ndiol Mangane, où l’on trouve encore le baobab de Tassé Faye. Il fut guidé dans son choix par la mystérieuse “ombre” qui avait déjà dirigé Maissa Waly. Il demeura à Ndiol pendant une année. C’est au cours de la célébration de la fête de la Tabaski qu’il fut mordu par un serpent et qu’il mourut, laissant le trône à son frère Wagane. Siga Badial, la soeur de Maissa Waly, eut des relations avec Fari Diom, lors du séjour des Guelwar à Koular, et fut mère de Mara Diom, mort à Fadiouth, et de Tening Diom. Celle-ci, mariée à un lutteur serer, du village de Djillakh (Dieghem), nommé Boukar Djillakh Faye, donna naissance à Tassé Faye, Wagane Faye, Mabane Faye et Gnilane Faye, qui furent tous rois du Sine ou linguère. ….. ;; Maysa Waly aurait organisé un tournoi de lutte et c'est un jeune venu du jigem qui l'avait gagné. C'est donc Bukar le père de Tase... (je pensais que c'était Tase Faye). Ainsi c'est un fils de lignée (MATERNELLE) royale (Tase fils de Tening) qui devint roi

 Histoire approximative

 

Visiteurs

Nous avons 3 invités en ligne

Connexion